Les dimensions de l’univers, une vérité vertigineuse

 

La liaison effarante, entre le déploiement du corps topologique de la droite réelle, dans sa version matricielle, et la configuration finie et sans bord de l’enceinte de l’univers, que nous venons d’évoquer dans notre article précèdent, nous mène à réfléchir quant à la façon dont il faudrait aborder la science fondamentale à travers un nouveau paradigme, qui fait de l’ensemble des entiers naturels, un langage abstrait authentique, unifiant la pensée humaine à l’intelligibilité des isométries rugueuses et évolutives qui forgent la continuité phénoménale du monde sensible. Cela devrait se concevoir, à travers un concept géométrique d’ordre algébrique complexe, qui saisit les fractales émanant du tronc de l’arbre généalogique des ingrédients de base de la matière, symbolisant ce qu’on appelle déjà, le modèle standard de la physique des champs quantiques. Celui-ci, découle de la conséquence du jeu combinatoire, que performe une matrice carrée fondamentale, à dix dimensions de base, dont l’aboutissement synthétique, entretiendrait le tissage de la toile émergente de l’espace-temps. Nous voilà donc, en quelques mots, face à une vérité vertigineuse, qui nous révèle le nombre exacte des dimensions qui régissent la complétude fonctionnelle de l’enceinte de notre univers. Oui, ces dimensions  sont au nombre de dix, et elles sont comptées tout simplement sur les bouts des doigts, qu’un élève de l’école primaire, serait capable d’en extraire, tous les principes ensemblistes nécessaires à l’élaboration d’un enchainement systématique, d’une suite de catégories de groupes de classes d’équivalences numériques, modelant un espace fonctionnel complet, normé et borné, fluctuant entre la singularité géométrique du point et la super-symétrie ambigüe du fameux tore sphérique, l’image par excellence, d’un univers fini et sans bord. EDDAAL.A

 

CONTACT:

EMAIL: papavaudou@yahoo.fr
Tel: 00229 9856 6657
skype: papa vaudou
http://www.maitreocculte.com/
http://maitreocculte.onlc.fr/